Se mettre en invention: « Le chat ouvrit les yeux »

5e séance

Rappel : cette séquence d’invention autour des mots à moudre s’insère dans un atelier d’une heure qui combine danses chantées (en rond, à figures, en couple avec figures – à cet âge, je parle plutôt de duos) ; jeux d’énergie ; mots à moudre. Le tout dans des mobilisations variées du corps et de la voix. Je vous invite à vous reporter à http://pedagogie-des-musiques-traditionnelles.fr/?p=139 pour resituer ce contexte.

Les deux autres catégories, danses chantées et jeux d’énergie, se déroulent en grand groupe et sont sujettes à auto-évaluations collectives. Le travail sur les mots à moudre renvoie davantage sur des petits groupes. Je n’y développe pas d’évaluations en grand groupe pour des raisons de temps et de pratique de cela dans les autres activités. C’est évidemment discutable.

La vidéo suivante est une séquence intégrale de 16 minutes. J’y ai inséré des commentaires.

A suivre…

Se mettre en invention: « Le chat ouvrit les yeux »

2e séance

La semaine précédente, nous avons exploré une interprétation de la première phrase du poème « le chat ouvrit les yeux ». Je leurs propose maintenant de mettre en musique les quatre phrases du poème en utilisant les mots à moudre.

La suite dans cette vidéo en deux parties…

Dans les séances suivantes, nous insisterons sur la qualité des productions sonores, la synchronisation entre musiciens, l’engagement corporel et vocal en énergie… Sur tout ce qui fait « musique ». A suivre…