4 thoughts on “ONOMATOPEES Texte et Dessins Michel Lebreton”

  1. Excellente synthèse; je pense m’en inspirer pour mes ateliers en EHPAD-personnes très dépendantes, pour qui travailler sur la pulsation est très apaisant-même si elles ont du mal au début. De mon côté je dois proposer des choses TRES simples, et cet outil m’aidera sûrement!

    1. Merci pour votre commentaire. N’hésitez pas à envoyer un récit d’expérience: je le publierai volontiers et il participera à enrichir la réflexion.

  2. bonjour
    je trouve que le doum n’ est pas très favorable comme vocable à utiliser dans les divisions comme les doubles croches ,
    en ce qui me concerne le M de doum vient perturber la précision du rythme et la prononciation de l ‘ ensemble devient difficile à prononcer. doum et kè ti Doum.
    peut ètre que tout simplement le fait que doum possède 4 lettres et les 3 autres seulement 2 lettres déséquilibre la phrase rythmique
    en tout cas merci pour votre démarche
    Réghis Du Mont.

    1. Bonjour,

      Votre réponse indique bien que cette matière est malléable et peut (doit) être retravaillée par chacun. En l’occurrence c’est l’esprit qui prime sur la forme, les objectifs généraux sur les choix sonores. Pour info, le « Doum » est la seule onomatopée que j’ai emprunté à certaines traditions de percussions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *